Qui n’a jamais rêvé de recréer les bureaux de Google pour arriver en toboggan à la réunion du lundi matin ? Autrefois, il était impossible d'imaginer qu'un jour des bureaux puissent être ainsi conçus. L’espace de travail tel qu’on le connaît aujourd’hui a suivi une longue évolution depuis son origine. Flashback…

La mutation des mœurs et l’évolution technologique

La configuration de l’espace de travail a énormément évolué depuis l’origine et plus particulièrement ces dernières années. Les bureaux sont devenus de véritables pièces à vivre et surtout à collaborer.

Dans un monde de plus en plus virtuel où l’on ne se parle plus que par messageries interposées ou forum, l’interaction humaine devient alors un enjeu de taille pour les entreprises de demain.

L’évolution de l’espace de travail a suivi celle de notre façon de travailler et les outils dont nous disposons aujourd’hui.

Autrefois, nos bureaux se présentaient sous forme des meubles encombrés de documents, de bloc-notes, et de pots à crayons...

Mais aujourd’hui, c’est une toute autre histoire. La plupart de ces fournitures ont disparu. Elles ont été progressivement remplacées par les icônes du bureau virtuel de l’ordinateur :

  • Les documents se sont transformées en mémo
  • Wikipedia est devenu notre dictionnaire
  • Notre carnet de contacts s’appelle LinkedIn
  • Et tout le reste tient dans notre poche sous la forme d’un smartphone…

La naissance de l’espace de travail

C'est avec l'essor de l'industrialisation entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe que l'on voit apparaitre les premiers bureaux.

Avec l’arrivée du travail à la chaîne dans l’industrie automobile et l’organisation scientifique du travail développée par l'ingénieur américain Frederick Winslow Taylor (1856-1915), l’organisation de l’espace de travail voit le jour.

Un seul objectif : la rentabilité de l’espace de travail.

A l’époque, tout est organisé pour que le coût de production et celui de la main d’œuvre soit les moins gourmands possibles afin d’atteindre des prix de vente défiants toute concurrence.

Petite anecdote : autrefois, vous asseoir confortablement à votre bureau était synonyme de paresse. Votre chaise était choisie selon votre statut dans l’entreprise et votre condition d’homme ou de femme. Un concept qui paraît impensable aujourd’hui !

L’évolution de l’espace de travail

L’environnement de bureaux (Bürolandschaft)


Les guerres révolues, arrivent alors les Trente Glorieuses, une période propice à la dynamique économique mondiale.

De nombreuses nouvelles industries voient le jour et recrutent des travailleurs. Il y a du travail pour tout le monde. Les entreprises connaissent une croissance florissante.

C'est le début d'une nouvelle ère pour l’organisation des bureaux. On crée des espaces de travail où les managers se mélangent aux employés. Les bureaux sont plus spacieux et les espaces ouverts de collaboration trouvent leur place au sein des entreprises.

Même si nous sommes encore loin des conditions de travail que l’on connait aujourd’hui, on avance pas à pas vers une organisation du travail davantage tournée vers l'humain.

Le cubicule ou le bureau à cloisons

Un cubicule ? Mais de quoi voulez-vous parler ?

Sans nécessairement connaître ce terme, vous l’avez forcément croisé, ce petit espace étroit destiné à installer les employés sur un plateau de collaborateurs sans prendre de place du tout ! On pourrait employer le terme de « box », qui serait plus parlant.

En effet, au début des années 80, l’ordinateur s'impose en entreprise et fait son entrée sur l’espace de travail. La révolution est en marche.

Toutefois, à cette époque, on ne parle pas de bureaux fermés, mais bel et bien d’open space organisés par îlots de petits bureaux ouverts.

C’est pourquoi rapidement, les dirigeants se voient confrontés à une augmentation significative du bruit et du stress de leurs salariés.

Pour y pallier, ils trouvent alors une solution imparable : les cloisons. Doucement par petits blocs, les bureaux conjoints se cloisonnent. Le bureau "cubicule" est né !

Le bureau en cube ou "Cube Farm"

Très typique des bureaux des grandes firmes américaines, le bureau en cube est un dérivé de son grand frère le cubicule, mais cette fois, il est poussé à l'extrême.

L’espace de travail géant est intégralement cloisonné comme un « Tetris », le remplissant de petits box identiques et alignés en rangées.

Mais cette organisation de l’espace de travail a ses limites et certains en deviennent fous...

L’espace de travail d’aujourd’hui : modernité et espace détente

L’explosion des nouvelles technologies a fait naître la créativité de la Silicon Valley qui a donné lieu à de nouveaux espaces de travail.

Toutes les startups qui s’y trouvent ont un but commun : innover et créer. De fait, leurs bureaux se doivent de refléter cette dynamique.

La concurrence entre ces pépites augmente. Naît ainsi la volonté de créer une identité forte et propre à chaque entreprise.

Airbnb office à Milan 

Le désir est de créer des bureaux dans lesquels les employés se sentent mieux, heureux, et d'avoir des espaces de détente dans lesquels ils peuvent s’épanouir.

C’est un tournant marquant dans l’histoire de l’organisation de l’espace de travail, vers une architecture non plus tournée vers l'optimisation de l’espace mais plutôt vers l’humain et la collaboration.

Bureau Google à Dublin

La logique est simple : plus un employé se sent « comme à la maison », plus il passera de temps au bureau. L'optimisation de l’humain est au cœur de la conception de ces nouveaux lieux de travail.

Water Lounger - Google Zurich

Les architectes du cabinet Evolution Design LTD, qui onté réalisé la majorité des bureaux de Google, notent que les espaces dits « de détente » sont primordiaux dans la conception de ces bureaux 2.0.

Il est important que les employés puissent se couper de leurs tâches de travail journalières tout en restant au bureau.

D'après une étude de Sociovision, un incontournable des lieux de distraction est : la cafétéria.

Cafétéria chez Facebook à NYC

Cette nouvelle vague ne concerne pas seulement les startups. À la course aux talents, toutes les entreprises s’y mettent.

Office Orangina à Paris
Office l'Oréal à Paris

Pour citer les architectes Stefan Camenzind et Tanya Ruegg de Evolution Design LTD : “the future of the workspace is certainly more and faster collaboration and interaction” [...] “desire to belong": this is why it will be even more important in the future that office design creates unique identities”

L’espace de travail du futur offrira certainement une collaboration plus rapide et une meilleure interaction. […] le désir d’appartenance : c’est pourquoi il sera encore plus important dans le futur, que le design des bureaux crée des identités uniques…

Envie de partager avec nous les photos de vos bureaux et de vos cafétérias ?

Contactez-nous !

hello@thetotem.co